Méditation de pleine conscience et compassion :
un compagnon compatissant

vendredi 28 juin (19H-20H30)
au 59 route de la Rivière 35230
Noyal/Chatillon sur Seiche chez Laure Mariault.
animée par Angélique des Nétumières

L’introduction aux pratiques de compassion à travers la méditation de pleine conscience telle que celle à laquelle Angélique vous invite, se découvre avant tout par la pratique formelle et de préférence en groupe. En effet, méditer ensemble sera un appui véritable pour toute personne qui souhaiterait installer ou consolider cette pratique dans son quotidien. Elle vous propose une méditation guidée extraite d’un programme de pleine conscience et compassion. Cette pratique qui fait appel à l’imaginaire a pour but de nous relier à un être qui incarne la compassion avec pour visée de panser nos blessures.

Angélique des Nétumières : Méditante depuis de nombreuses années, elle s’est formée et instruit des groupes d’adultes, enfants et adolescents qu’elle propose à son cabinet mais aussi à l’extérieur, pour des soignants, associations, centre de prévention.

Découverte de la pratique du ZaZen

Le vendredi 16 février 2024 à 18h30 au Dojo Zen de Rennes,
63, sq Charles Dullin 35200 Rennes
animée par HERVÉ MOKUGAN LE GOAZIOU
Réservation obligatoire

UNE TRADITION PLUS DE DEUX FOIS MILLÉNAIRE

Il y a deux mille six cents ans, en Inde, le prince Shakyamuni réalisa l’éveil en pratiquant l’assise silencieuse : zazen. Il devint celui que l’on appela Bouddha, l’Eveillé. La source du zen remonte à cette expérience du Bouddha qui s’est transmise de maître à disciple à travers les siècles depuis l’Inde, en Chine au VIe siècle sous l’impulsion de Bodhidharma, au XIIIe siècle au Japon par Maître Dogen, puis au XXe siècle en Europe avec la venue de Maître Taisen Deshimaru en France en 1967. Décédé en 1982, sa mission se poursuit avec les disciples à qui il a transmis la pratique de zazen et l’enseignement qu’il a reçu, perpétuant ainsi dans le monde moderne la tradition authentique des anciens patriarches.

ZAZEN, CŒUR DE LA PRATIQUE

Zazen se pratique sur un coussin (zafu), les jambes croisées afin que les genoux touchent le sol. Le bassin est basculé vers l’avant, le dos droit, la nuque tendue, le menton rentré et les épaules relâchées. Les pouces se rejoignent horizontalement et les yeux sont mi-clos. La respiration est calme, l’expiration longue et profonde. Même si des pensées apparaissent, on les laisse passer sans s’y attacher. L’esprit retrouve ainsi la véritable tranquillité et s’éveille naturellement à l’instant présent.

« Zazen ne vise pas à rechercher un état spécial de la conscience, mais permet au contraire de retrouver les conditions normales, originelles du corps et de l’esprit, la nature de Bouddha. »

HERVÉ MOKUGAN LE GOAZIOU : A débuté la pratique de ZAZEN en 1986, dans le cadre d’une session de pratique intensive dirigée par Maître ROLAND YUNO RECH ancien disciple de Maître DESHIMARU, en 2005 il est ordonné moine zen par ROLAND YUNO RECH et depuis il suit ses enseignements et pratique régulièrement à ses session de pratique, notamment à la Gendronnière temple zen fondé par Maître DESHIMARU.

Méditation soufie de la voie Inayatiya
« La Respiration, un chemin vers l’ouverture du cœur »
animée par Marie Clainchard

le vendredi 17 novembre 2023 19h00 au Centre Culturel Bouddhique de Rennes
Ouverte aux adhérents ainsi qu' à leurs invités

«  Lors de cette méditation, nous approfondirons la respiration, qui nous conduira peu à peu, à porter une attention toute particulière à notre cœur, à sa dimension et à son ouverture. Un cœur ouvert répond mieux à l’appel du vivant, en soi ! « La respiration est l’activité essentielle et c’est celle qui est la  plus oubliée. Nous devons être conscient de chaque expir, de chaque inspir. À chaque inspir, l’air traverse tout notre corps et dans l’expir le corps se vide de ses toxines. Chaque inspir nous emplit d’une vie nouvelle, comme une vague qui traverse notre corps. » Pir Zia.

La méditation se terminera par un Zik’r chanté. Le Zik’r signifie se souvenir, se souvenir de la réalité divine, se souvenir d’où l’on vient.

Marie CLAINCHARD est journaliste et auteure de L’avenir est en nous – (Ed. Dangles).  Tout au long de son parcours professionnel, de son cheminement personnel et de sa foi en l’homme et dans la vie, elle privilégie le contact avec des femmes et des hommes dans leur authenticité, cherche à les mettre en lumière et à faire émerger leur qualité de cœur et leur richesse intérieure. Dans son livre L’avenir est en nous, elle a aimé réunir des personnes d’horizons différents afin d’œuvrer ensemble (Stéphane Hessel, Pierre Rabhi, Jean-Yves Leloup, Jean-Marie Pelt, Boris Cyrulnik, Annick de Souzenelle, Magda Hollander Lafon…). »

Lien vers le blog lavenirestennousblog.free.fr

Lien vers le site
https://inayatiorderfrance.org

Ânâpânasati porte d’entrée de la méditation. 

Animé par Anne JURET le vendredi 16/06/2023

De 19h à 20h30 chez Mme Laure Mariault
59 route de la rivière, 35230 NOYAL-CHATILLON sur SEICHE
Ouverte aux adhérents ainsi qu’ à leurs invités
 

Dans le bouddhisme Théravada, la pratique d’Ânâpânasati est officiellement présentée et enseignée comme une préparation à la « vision pénétrante » Vipassana. Toutefois dans cette tradition il se dit que certains méditants ont accédé à l’éveil en se limitant à cette seule pratique. 

En fait cette observation en pleine attention de la respiration est enseignée par d’autres écoles mais sans en porter le nom… et aussi, parfois, sans que ne soit ressenti la nécessité de mener sa sobre exigence jusqu’à ses confins pour en recueillir pleinement les fruits. Pourtant, en respectant cette condition, quel qu’en soit le fonds spirituel auquel le méditant est relié, cette technique devient une porte d’entrée vers la méditation, et se montre également un recours précieux pour ramener dans un état de tranquillité compatible avec la méditation, un esprit agité et particulièrement rebelle certains jours ;  

La portée d’Ânâpâna est donc universelle. 

Anne JURET

Anne JURET
Initiée au yoga en 1975 par un élève de Lucien Ferrer, Anne JURET a travaillé en Inde et en France avec Swâmi S S S Satchidananda, et a été formée comme enseignante de Yoga au CEFYTO (Rodolphe MILLIAT). Elle a poursuivi sa démarche personnelle en France, en approfondissant la dimension philosophique du yoga auprès d’Arnaud Desjardins, et de ses collaborateurs depuis 2006, et encore à ce jour. Elle complète aussi sa connaissance de la philosophie indienne auprès de Sw. Umananda, Elle séjourne en Inde auprès de Chandra Swami, suit des sessions auprès de Sw. Ritodgata en France et entretient sa pratique posturale auprès de Michèle Lefèvre (Yogamrita).

Elle découvre la méditation Vipassana en Inde en 1991 et poursuit cette pratique en participant à des séjours Vipassana en France.

Sa pratique d’enseignante de yoga s’est faite essentiellement sous la forme de cours de yoga auprès de personnels soignants, et d’accompagnement de personnes confrontées à la maladie ou à des difficultés psychologiques. Elle est à l’origine de l’association “Médit’àRennes” dont l’objectif est de promouvoir sur Rennes la rencontre des personnes d’horizons divers pratiquant la méditation.

Nous vous remercions d’apporter avec vous votre coussin ou banc de méditation. Des chaises seront sur place.

Cheminer de l'esprit confus vers l'esprit profond
animé par Martine Larbat le 02/12/2022

à 19h30 au Centre Culturel Bouddhique de Rennes
Ouverte aux adhérents ainsi qu' à leurs invités

Notre rencontre sera animée par Martine Larbat, pour une méditation au cours de laquelle, en prenant appui sur les traditions tibétaines et aussi taoïstes (sans verser dans le syncrétisme !), nous entamerons un voyage qui, partant du règne de l’esprit ordinaire, confus, divisé, s’oriente vers l’esprit profond, la Source Une qui fait notre être et le monde.

Martine LARBAT, a effectué un parcours universitaire de philosophie. Elle est diplômée de thérapie traditionnelle chinoise. Elle a été élève, pendant 10 ans, de Tarab Tulku Rinpoché, lama tibétain (1935-2004).
Ses ouvrages : -Relier corps et esprit, Taoïsme et philosophies indo-tibétaines. Aux Editions Almora, 2016.
Pour une nouvelle alliance avec le vivant L’écologie à la lumière des sagesses anciennes Aux Editions Almora, 2022. Site : http://martinelarbat.fr

Danse Méditative
animé par Marjolaine Bonnant le 07/10/2022

Ouverte aux adhérents ainsi qu' à leurs invités

La danse méditative : est une méditation en mouvement pratiquée en silence, sur des musiques choisies pour leur qualité vibratoire qui invitent à l’intériorisation et à l’incarnation du mouvement dans l’instant présent Elle privilégie le cercle comme figure d’harmonie en perpétuel mouvement où chaque personne a sa juste place dans l’ensemble : conscience de soi, conscience des autres, conscience de soi au milieu des autres. Nul besoin de savoir danser pour participer. Il suffit juste d’avoir envie d’explorer de nouveaux chemins d’intériorité.

Marjolaine BONNANT,
Fondatrice de l’association Le Souffle en Mouvement.

La danse l’accompagne depuis l’âge de six ans. D’abord initiée à la danse classique, elle s’est orientée à l’adolescence vers la danse modern’jazz et contemporaine. Un intérêt pour les sagesses d’Orient et une recherche universitaire en Études Orientales l’ont amené à découvrir la danse sacrée et à se former aux danses méditatives avec Geneviève Khemtémourian et aux mouvements sacrés. Elle poursuit sa formation en explorant des chemins nouveaux. Accompagner, animer, transmettre ont jalonné son activité professionnelle d’enseignante, de formatrice et de coordinatrice pédagogique. Le partage, la relation, la transmission sont importants pour elle. Engagée depuis une trentaine d’années sur un chemin spirituel initié par la pratique de l’enseignement d’Arnaud Desjardins et celui des groupes Gurdjieff, elle pratique la méditation, le qi gong. Elle a la joie de partager son expérience, avec simplicité, en proposant des activités qui participent au développement de l’être, qui mettent en mouvement vers soi, en lien avec les autres et avec l’univers.

Nous vous remercions d’apporter avec vous votre coussin ou banc de méditation. Des chaises seront sur place.

Une méditation chantée du Kundalini Yoga animé par Jean Vicq le 20/05/2022

Ouverte aux adhérents ainsi qu' à leurs invités

D’origine tantrique, le kundalini yoga travaille sur le champ d’énergie humaine, et recourt fréquemment au pouvoir des mantras. Le chant de mantras a un effet très puissant : la vibration créée réveille et harmonise nos fonctions physiques, et focalise notre énergie subtile dans le sens porté par le mantra, éveillant en nous les qualités qu’il véhicule

Jean Vicq est professeur de kundalini yoga et de méditation, pour l’Association Microcosme, à Rennes et à la Chapelle Chaussée.